Vous êtes ici

L’indicatif présent des verbes du 1er groupe

• Il se forme sur le radical de l’infinitif présent auquel on ajoute les terminaisons -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.

aimer → j’aime, tu aimes, il/elle aime,
nous aimons, vous aimez, ils/elles aiment


• La plupart des verbes du 1er groupe ont un radical unique, mais certains verbes présentent un radical variable.
La variation du radical peut se produire uniquement à l’écrit.
Dans les verbes en -cer, il faut mettre une cédille sous le c devant o : nous plaçons. Dans les verbes en -ger, il faut garder le e devant : nous mangeons.
La variation du radical peut se produire à l’écrit et à l’oral.
Dans les verbes du type céder,le é se change en è devant une syllabe finale comportant un e muet :

je cède, tu cèdes, il cède, ils cèdent


• Les verbes en -eler et en -eter doublent en général la consonne l ou t devant un e muet :

je jette, tu jettes, il jette, ils jettent.


Quelques verbes, cependant, ne doublent pas la consonne devant un e muet, mais prennent un accent grave sur le e du radical : j’achète, tu achètes, il achète, ils achètent.
Notez, cependant, que la réforme orthographique de 1990 autorise l’utilisation de l’accent grave pour tous les verbes en -eler et en -eter, sauf pour appeler et jeter et les verbes de leurs familles.

• Les verbes en -yertransforment l’y en iquand disparaît le son [y] : j’emploie, tu emploies, il emploie, ils emploient. On autorise toutefois i et y pour les verbes en -ayer devant un e muet :
je paie/paye, tu paies/payes, il paie/paye, ils paient/payent.