Vous êtes ici

L’imparfait des verbes dont le radical se termine par i ou y

Les verbes dont le radical se termine par i ou y conservent cet i ou cet y même lorsqu’il doit être suivi d’un i aux première et deuxième personnes du pluriel. À l’oral, on ne prononce pas toujours nettement ce i. Il ne faut pourtant pas l’oublier à l’écrit :

nous priions, vous priiez, nous croyions, vous croyiez.