Vous êtes ici

L’imparfait (115 mots)

Titre de la dictée : 

LE PORT DE MARSEILLE

Extrait de : 

Alphonse Daudet, Tartarin de Tarascon

Mot(s) difficiles : 

Tartarin
Sindbad
vergues

Niveau : 
1. Commence par écouter tout le texte de la dictée : 
Clique ici pour voir la correction

L’oreille encore pleine des applaudissements tarasconnais, grisé par la lumière du ciel, l’odeur de la mer, Tartarin rayonnant marchait, ses fusils sur l’épaule, la tête haute, regardant de tous ses yeux ce merveilleux port de Marseille qu’il voyait pour la première fois, et qui l’éblouissait... Le pauvre homme croyait rêver. Il lui semblait qu’il s’appelait Sindbad le Marin, et qu’il errait dans l’une de ces villes fantastiques comme il y en a dans les Mille et Une Nuits.
C’était à perte de vue un fouillis de mâts, de vergues, se croisant dans tous les sens. Pavillons de tous les pays, russes, grecs, suédois, tunisiens, américains...